Nous sommes le mercredi 26 septembre 2018 02:30:45

GENETIQUE

Qu'est-ce qu'un géne ?

Définition

Un gène constitue l'unité de base de l'hérédité, fragment de matériel génétique, qui détermine la transmission d'une caractéristique particulière ou d'un ensemble de caractéristiques. Les gènes sont portés par les chromosomes. (voir chromosome)

Structure du gène
Le matériel génétique est un acide nucléique, l'acide désoxyribonucléique (ADN), principale molécule constitutive du chromosome.

Chaque chromosome comprend une seule molécule d'ADN, très longue, dont les gènes sont des segments. Ils sont donc constitués de nombreuses nucléotides, maillons de base de la molécule d'ADN, et pouvant contenir quatre types de bases : adénine, guanine, cytosine et thymine ; leur succession dans un gène déterminant la protéine pour laquelle ce dernier va coder.
Un allèle est une des multiples formes que peut prendre un gène ou une séquence d'ADN à un endroit précis, appelé locus.

Fonction principale

Les gènes ont la capacité de coder la synthèse des protéines grâce notamment aux molécules ARN messagers ou ARNm. Les protéines sont des chaînes constituées de sous-unités appelées acides aminés et la séquence de base de l'ARNm détermine la séquence d'acides aminés de la protéine, au moyen du code génétique.

Chaque séquence d'acides aminés donnera une protéine différente, qui pourra être soit une protéine structurale, soit une hormone, soit une enzyme. Toute modification de l'ADN peut donc entraîner des changements dans les gènes (des mutations) pouvant potentiellement affecter la structure ou la biochimie des organismes.

Dominance et récessivité

Gène dominant
Un gène est appelé dominant lorsqu'à lui seul il impose ses instructions et empêche l'autre gène d'exprimer les siennes.




Gène récessif
Un gène est appelé récessif lorsque deux copies de ce gène doivent être présentes pour que ce gène exprime ses instructions.




Lorsque le gène est présent sous deux formes (allèles) identiques, on dit que l'individu est homozygote pour ce gène. Lorsque les deux formes sont différentes, c'est-à-dire lorsque chaque parent a transmis un allèle différent du même gène, on dit que l'individu est hétérozygote pour ce gène. Dans ce cas, bien que les deux allèles soient présents dans le matériel génétique de l'individu, un seul se manifestera : l'allèle dominant. Cependant, le caractère correspondant à l'allèle récessif peut réapparaître chez les générations suivantes.

Il faut pour cela que les descendants soient homozygotes pour l'allèle récessif de ce gène. Comme le montre le schéma ci-dessus, dans ce mode de transmission, il faut que les 2 parents soient porteurs du gène de la maladie pour qu'il existe 1 probalité sur 4 d'obtenir un enfant malade. La galactosémie se transmet de cette manière.
L'ensemble des allèles d'un individu constitue son génotype, et leur manifestation, son phénotype.





VIDEO PEDAGOGIQUE : Réplication de l'ADN


Source : www.cite-sciences.fr/lexique